Croq'Sous

04 février 2009

Bottes New Rock T.40

Annonce en cours

DSCN1416

DSCN1410

DSCN1418

Posté par Croc Sous à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Bottines Marithé & François Girbaud T. 40

DSCN1419

DSCN1420

DSCN1421

Superbes bottines en daim de chez Marithé et François Girbaud
Taille 40
Elles sont en daim marron, fermées par de petits clous en laiton.
Très peu portées donc en très bon état.
Si vous avez des questions, j'y répondrai volontiers...

Posté par Croc Sous à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2009

Téléphone S/S Fils Numérique Logicom YZEA 522

Intégrant les technologies récentes, très complet, il est l’outil indispensable pour communiquer aujourd’hui.
Compact et simple à utiliser, aux formes arrondies et agréables YZEA tiendra peu de place sur votre bureau tout en offrant un panel de fonction important.
 
    * 2 combinés
    * Présentation du Numéro de l'appelant
    * Main libre sur le combiné
    * Répertoire 40 noms & numéros
    * Journal des appels (20 n°)
    * Pré-numérotation
    * Affichage de la durée de communication
    * Réglage du volume sonnerie
    * Choix de 10 sonneries
    * Fonction Secret
    * Recherche du combiné (paging)
    * Autonomie : 10 h en conversation, 100 h en veille - portée 300 m

Les combinés et socles sont gris et non noirs comme sur la photo.
Je reste à votre disposition pour toutes questions.

Posté par Croc Sous à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2009

Les produits gratuits ?

Les produits gratuits ?

Hubert de Malherbe, président-fondateur de l’agence éponyme, sait manier le paradoxe voire, la provocation ! Pour son regard perçant nous sommes environnés de produits gratuits... en attendant le design gratuit ?

Dans un monde de crise que nous vivons à chaque instant, il peut paraître étonnant de parler de produits gratuits. En plein cœur du drame du fameux pouvoir d’achat dans lequel politiques, consuméristes et commerçants traquent le moindre centime de baisse des prix, nous avons pourtant beaucoup et de plus en plus de produits gratuits.

Nous allons voir également qu’il existe beaucoup de sortes de produits gratuits.

Commençons par l’ actualité...

La petite enseigne britannique de textile low-cost Primark propose en plein cœur de Londres sur Oxford street des vêtements et accessoires de mode à des prix nettement inférieurs à ceux de H&M , dans un décor très haut de gamme et sur plus de 3000m2.

Le succès est immense. Une foule de londoniennes y remplissent leurs filets de nombreux produits textile de la marque. Sans aucun doute, bon nombre d’entre eux ne seront jamais portés par les plus riches d’entre elles car il existe pour chacun d’entre nous un seuil de valeur en dessous duquel un produit nous apparaît comme gratuit.

Prenons pour exemple des sacs à main très très sympas présentés au prix dérisoire de 2£. Certaines clientes aisées achètent généralement leur maroquinerie dans les maisons de luxe moyennant plusieurs centaines de livres sterling alors que pour le prix d’un pourboire de taxi, on leur "donne" un très joli sac à main qui ne manquera pas d’épater "leurs copines". (voir article du Figaro du 11 Novembre 2008)

Ces sacs à mains sont pour ces femmes des produits gratuits !

Posez-vous maintenant la question en fonction de vos revenus de savoir à partir de quelle valeur une voiture neuve est-elle gratuite ? Pour ce qui me concerne, je pense qu’elle est gratuite en dessous de 1000€.

Bien loin d’être une vue de l’esprit , les produits gratuits sont extrêmement répandus : jusqu’à 70% des fonctionnalités de produits technologiques comme les téléphones portables et les ordinateurs ne sont jamais utilisées. Ces fonctions là sont bien gratuites puisque le client qui n’ en avait pas conscience au moment de l’achat ne les a donc pas achetées.

Des services "gratuits"...

Autant la soupe populaire que les salons Air France, autant les services des hôtels que la Sécurité sociale, sont des produits gratuits de notre quotidien.

Ceci ouvre un tout nouvel horizon dans les métiers du commerce assez malmenés ces derniers temps. Nous ne parlons pas de solderies de fin de séries ou des animations d’allées centrales d’hypermarchés où l’on trouve d’ immondes babioles qui rendent leur prix de quelques euros exorbitants .

Regardons comment de nombreux réseaux de distribution pourraient proposer des produits "gratuits" dans leur assortiment, c’est à dire des produits dont le prix est tellement bas que l’on ne réfléchit pas quand on l’achète.

Nous savons que l’automobile est allé très, voire trop, loin en matière de sophistication.Mais si on enlève toutes ces garnitures, toutes ces fonctions supplémentaires non nécessaires à la conduite même et cette surpuissance des moteurs, si ces voitures n’étaient vendues que sur internet sans publicité et les objectifs de rentabilité standards revus à la baisse... nous serions sidérés du prix auquelles elles pourraient être commercialisées.

Prenons un instant pour revoir la conception d’une 2CV.

De Muji, à Stark...

Peut-on imaginer que Muji ("sans marque" en japonais) prenne le parti d’être extrêmement bon marché au lieu de faire sentir sa valeur ajoutée à travers ses prix ?

Une enseigne de mass-market pourrait développer des gammes de produits de grands créateurs réalisés par des technologies extrêmement peut coûteuses : Pourquoi Karl Lagerfeld ne pourrait-il pas créer des origamis en vente chez Ikea ?

Il y a quelques années déjà Philippe Starck avait intelligemment proposé un médaillon Louis XVI, le Louis Ghost, pour le prix d’une vulgaire chaise de jardin en "plastoc".

Tous ces produits présentent un intérêt écologique certain. Leur rapport valeur ajoutée sur consommation à la production étant très élevé, il ne manquera pas de séduire les nouvelles générations.

Je pense très sincèrement que dans ces prochaines années certaines denrées alimentaires basiques deviendront gratuites... dans un monde paradoxalement de plus en plus coûteux .

Source :  http://www.admirabledesign.com/

Posté par Croc Sous à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]